Le médiateur animalier : expert en relations humaines et animales

Le médiateur animalier : expert en relations humaines et animales

122 votes : 4.3
​​
 

Le métier de médiateur animalier, également appelé zoothérapeute, est une profession dans le domaine animalier en plein essor. Ce métier est axé sur l'utilisation des interactions entre humains et animaux pour améliorer le bien-être et favoriser la guérison. Ces professionnels spécialisés interviennent dans divers environnements pour apporter du réconfort, réduire le stress et favoriser l'empathie. En intégrant les animaux dans des contextes thérapeutiques et éducatifs, le médiateur animalier a un rôle essentiel dans le soutien des individus, tout en sensibilisant le public aux nombreux avantages de ces interactions enrichissantes.

Attention, la médiation animale ne remplace en rien une thérapie classique, c'est plutôt un complément.

médiateur animalier
​​

Quel est le rôle d'un médiateur animalier ?

Le médiateur animalier joue un rôle essentiel en facilitant les interactions entre les animaux et les humains pour atteindre divers objectifs thérapeutiques, éducatifs ou sociaux. Le médiateur animalier va tout d'abord analyser les problèmes de son patient, puis va effectuer des exercices en utilisant les animaux pour aider à traiter des troubles mentaux, émotionnels ou physiques. La médiation animale a pour objectif de promouvoir l'apprentissage et le développement personnel, améliorer les compétences sociales et relationnelles. Le médiateur animalier soutient aussi la réintégration sociale des personnes vulnérables et promouvoir le bien-être mental et émotionnel. En créant des environnements apaisants grâce à la présence animale, le médiateur animalier contribue significativement à améliorer la qualité de vie des individus avec lesquels il travaille.

L'objectif du médiateur animalier est d'installer un climat de confiance et d'apaisement afin de favoriser la communication, l'estime de soi et de créer un lien fort entre la personne accompagnée et l'animal.

Le médiateur animalier peut travailler avec plusieurs animaux dans le but de déterminer lequel sera le meilleur pour le patient en fonction de ses besoins. Lorsque l'intervenant utilise le cheval, on parle d'hippothérapie, d'équithérapie ou de thérapie avec le cheval. Les médiateurs animaliers peuvent aussi utiliser des chiens (cynothérapie), des lapins, des chats ou encore des dauphins (delphinothérapie). 

Où peut exercer le médiateur animalier ?

Le médiateur animalier peut exercer dans une variété de lieux pour maximiser les bénéfices des interactions homme-animal. Dans les hôpitaux, il introduit des animaux pour réduire le stress et apporter du réconfort aux patients. Dans les maisons de retraite, il crée une ambiance apaisante et soutient le bien-être des personnes âgées. Il intervient également dans divers centres de réhabilitation, de détention et de réadaptation où il utilise les animaux pour encourager la communication et la socialisation des individus en convalescence ou en réinsertion. Mais aussi, dans les établissements liés à l'enseignement ou spécialisés. Dans ces établissements, il développe l'empathie et le respect envers les animaux chez les enfants et les jeunes, tout en promouvant une meilleure compréhension des avantages thérapeutiques des interactions avec les animaux.

Exercer en tant que médiateur animalier, c'est travaillé aussi avec des spécialistes, comme les vétérinaires, les médecins, les éthologues, etc.

médiation animale

Quel est le salaire d'un zoothérapeute ?

La profession de zoothérapeute peut s'exercer sous 3 statuts différents. Tout d'abord en tant que salarié dans une institution de médiation animale ou dans une institution spécialisée, indépendant dans sa propre structure ou bénévole dans une association. Selon ces 3 statuts, le salaire peut varier.

En tant que salarié, le salaire du médiateur animalier avoisine le SMIC. En revanche, s'il exerce la médiation animale en tant qu'indépendant, le médiateur animalier est rémunéré à la séance, le salaire est fortement lié à la quantité des séances et peut varier entre 25€ et 60€ la séance. Enfin, en tant que bénévole, le médiateur animalier ne perçoit aucun revenu.

Source : www.cidj.com/

​​

Qui peut travailler dans la médiation animale ?

Pour travailler dans la médiation animale, il est essentiel de réunir à la fois des qualités humaines et des compétences techniques spécifiques.

Les qualités pour devenir médiateur animalier

Pour être un médiateur animalier efficace, il est essentiel de posséder certaines qualités. Premièrement, l'empathie, qui permet de comprendre et de ressentir les émotions des autres, facilitant ainsi des interactions positives entre humains et animaux. La créativité est également essentielle pour concevoir des activités engageantes et adaptées aux besoins spécifiques des bénéficiaires. La rigueur garantit une approche structurée et professionnelle dans la planification et la mise en œuvre des interventions. De plus, une excellente écoute et communication sont indispensables pour établir une bonne relation avec les participants et comprendre leurs besoins. Enfin, la sensibilité et la douceur sont nécessaires pour créer un environnement apaisant et sécurisant pour toutes les parties impliquées, favorisant ainsi des expériences enrichissantes et thérapeutiques.

Les compétences nécessaires pour être médiateur animalier

Pour exercer efficacement le métier de médiateur animalier, il est essentiel de posséder des compétences spécifiques. Tout d'abord, des connaissances approfondies en comportement animal permettent de comprendre et de répondre aux besoins des animaux, garantissant ainsi leur bien-être et sécurité lors des interventions. La maîtrise des techniques de médiation et de thérapie assistée par l'animal est également indispensable pour maximiser les bénéfices thérapeutiques des interactions entre humains et animaux. Par ailleurs, avoir un bon sens d'observation et d'analyse aiguisée permet d'interpréter avec précision les comportements des participants et des animaux, afin d'ajuster les séances en temps réel.

Enfin, des capacités en gestion et organisation sont indispensables pour planifier, coordonner et exécuter des sessions d'intervention de manière efficace et structurée, souvent dans des environnements variés et avec des ressources limitées.

​​

Comment devenir médiateur animali​er ?

Se former pour travailler dans la médiation animale est essentiel pour acquérir les compétences nécessaires à l'utilisation d'animaux dans des interventions thérapeutiques et éducatives. Découvrez comment exercer le métier de médiateur animalier.

métier médiateur animalier


​Les formations de zoothérapie

Pour devenir zoothérapeute, il est nécessaire d'obtenir une certification spécifique. Bien qu'aucun prérequis ne soit exigé, la formation en médiation animale est souvent suivie par des professionnels du secteur médico-social souhaitant se spécialiser. Cela inclut notamment les métiers dans le domaine médical comme les psychologues, psychiatres, psychomotriciens, ergothérapeutes, infirmiers et orthophonistes. La médiation animale est également accessible aux personnes travaillant dans le domaine social, comme les assistants de service social ou les éducateurs spécialisés. Toutes ces formations du médico-social nécessitent un niveau bac au minimum.

Quel est le diplôme pour travailler dans la médiation animale ?

Il n'existe pas de diplôme d'État officiel pour exercer le métier de médiateur animalier, et les titres de zoothérapeute ou de médiateur animalier ne sont ni reconnus ni protégés par la loi. Cette absence de réglementation rend d'autant plus important le besoin de se former sérieusement et de développer des connaissances approfondies dans la médiation animale. Une formation professionnelle permet d'acquérir les compétences et connaissances nécessaires pour exercer cette profession sérieuse et éthique, assurant ainsi le bien-être des animaux et des personnes impliquées dans les interventions. 

Le métier de médiateur animalier est une vocation enrichissante qui allie amour des animaux et désir d'aider autrui. En exploitant les bénéfices des interactions humains-animaux, ce métier de soin est indispensable dans divers contextes thérapeutiques, éducatifs et sociaux. Que ce soit pour améliorer la santé mentale, favoriser l'apprentissage, renforcer les compétences sociales ou simplement apporter du réconfort. Le médiateur animalier contribue à transformer positivement la vie des individus en situation de fragilité. Avec une demande croissante pour des approches alternatives et holistiques du bien-être, cette profession a un avenir prometteur et continue de démontrer l'importance des animaux dans nos vies.

Retour haut de page