Métiers animaliers

Découvrez tous les métiers du secteur animalier : Soin, éducation, élevage...

Réalisez votre rêve

Vivez votre passion en travaillant au quotidien avec les animaux.

Choisir un métier au contact des animaux

34 votes : 4.9
L'objectif de ce site est d'informer l'internaute sur les différents métiers animaliers qui pourraient l'intéresser. Il s'adresse aussi bien aux jeunes de la formation initiale, en recherche d'un métier valorisant, offrant de nombreux débouchés, qu’aux adultes en situation de reconversion professionnelle qui souhaitent s'orienter vers le métier qu'ils ont toujours souhaité exercer.
 
Si les métiers animaliers sont de plus en plus spécifiques et offrent de nombreux débouchés, c'est pour répondre à une demande forte du public. On considère aujourd'hui qu'un Français sur 4 possède un animal. L'animal est plus chouchouté et l'investissement financier est plus important pour aider au bien-être, améliorer la sécurité et la santé de l'animal. De nouveaux métiers ont ainsi émergé (masseur, ostéopathe, hydrothérapeute, Pet Sitter…) et ils ont un franc succès. Pour répondre à la demande croissante des propriétaires d'animaux, il faut recruter des personnes qui ont les qualités humaines et les compétences techniques requises pour exercer auprès des animaux. En somme, il faut une certaine vocation pour travailler avec nos 63 millions d'amis !
 

Présentation des différents métiers en lien avec les animaux

 
La liste des métiers animaliers est assez longue et pour faire le bon choix, vous devrez vous orienter vers les domaines qui vous tentent le plus parmi de nombreux secteurs comme le soin, l'éducation, l'élevage, la vente et le conseil.
 

Métiers de l'éducation et de l'élevage animalier

 
Suivre un animal depuis la naissance jusqu'à son départ dans sa nouvelle famille d'accueil est un métier passionnant. Certains éleveurs choisissent de se mettre à leur compte et de s'occuper soit exclusivement de chiens, soit exclusivement de chats. Ils choisiront de préférence une ou deux races, parmi celles pour lesquelles ils ont le plus de connaissances.
 
Une fois qu'un maître a adopté ou acheté un animal (achat chez l'éleveur, adoption auprès d'un refuge animalier ou adoption auprès d'un particulier qui ne peut pas s'en occuper), il devra certainement s'occuper de son éducation. Lorsque les maîtres n'ont pas le temps de s'occuper d'éduquer leur animal ou bien s'ils ont des difficultés à le faire, le soutien d'un éducateur animalier sera précieux. Les métiers de l'éducation et du dressage sont très demandés et peuvent concerner tous les animaux. L'éducateur pourra toutefois se spécialiser dans le métier d'éducateur canin ou éducateur équin
 
Enfin, le maître qui veut confier son animal à une personne de confiance lorsqu'il doit s'absenter quelques jours, peut faire appel à un Pet Sitter. Ce métier venu des pays anglo-saxons tend à être de plus en plus recherché. Il consiste à faire garder l'animal au domicile du Pet Sitter ou au domicile du maître.
  Présentation des différents métiers en lien avec les animaux

Métiers du soin à l'animal

 
Devenir Vétérinaire est souvent une vocation qu'ont les jeunes étudiants qui sont prêts à entreprendre 7 ans d'études pour obtenir un doctorat vétérinaire. Ils sont indispensables pour soigner tous les animaux (sauvages ou domestiques).
 
Le Vétérinaire travaille souvent avec un Assistant Vétérinaire ou Auxiliaire de Santé Animale qui va le seconder tant auprès des clients, que lors des consultations et des opérations des animaux qui leur sont confiés.
 
Dans les zoos ou les parcs animaliers, le Soigneur Animalier joue un rôle central dans le suivi quotidien et le bien-être de l'animal. Il assure des missions d'hygiène et de mise en sécurité de l'animal et de son environnement. Il peut aussi être amené à travailler en collaboration avec un Vétérinaire.
 

Métiers de la protection et de l'observation

 
Comme il est indispensable de protéger l'environnement avec une surveillance accrue, il est également essentiel d'avoir des professionnels sur le terrain pour assurer la sauvegarde des animaux sauvages et des animaux de tous les environnements. Ce sera le rôle notamment du garde-chasse ou encore du garde-pêche.
 
Ils veillent notamment au respect des quotas (de chasse et de pêche) pour éviter l'extinction de certaines races.
 
Les zoologistes sont également essentiels pour travailler dans le secteur de la recherche. Pouvant se spécialiser dans une espèce, le zoologiste va observer les migrations, les comportements des animaux dans leur milieu naturel. Il réalise également des études en laboratoire pour faire évoluer la recherche dans le secteur animalier.

  Métiers de la protection et de l'observation

Métiers liés à la vente et au conseil

 
Vendeur en animalerie ou éleveur animalier conseillent les futurs propriétaires d’animaux et les orientent à faire le bon choix. Choisir de travailler dans les métiers de la vente et du conseil fait ainsi partie de l'ensemble des métiers animaliers.
 
L'Assistant(e) Vétérinaire, si son métier est très diversifié et consiste à assister le Vétérinaire dans des missions techniques et de gestion, il aura parfois l'occasion de vendre des aliments pour animaux, des accessoires (exemple : colliers anti parasitaires…) et de conseiller les clients du Cabinet Vétérinaire.
 

Métiers liés au bien-être animal

 
À côté des soins de santé administrés par le Vétérinaire, il existe un large choix de métiers liés au bien-être de l'animal comme le masseur animalier, l'ostéopathe animalier ou encore l'hydrothérapeute animalier.
 
Vous pourrez également aider les maîtres à entretenir l'aspect esthétique de leur animal en devenant toiletteur animalier. De plus en plus de maîtres ont envie de faire toiletter leur chien ou leur chat, et pas seulement pour le faire participer à une exposition canine ou féline !
 
Quel que soit le métier choisi, il est possible de vous spécialiser soit dans une espèce d'animal (exemple : animaux sauvages ou animaux domestiques pour le Soigneur Animalier, mais aussi chien de telle ou telle race spécifique pour un éleveur, ou ostéopathie équine ou canine selon les affinités avec l'espèce choisie).
  Métiers liés au bien-être animal

Les principaux métiers par domaine

 

Les métiers du soin

 
  • Vétérinaire
Véritable médecin et chirurgien pour les animaux, le Vétérinaire effectue des consultations pour contrôler la santé de votre animal de compagnie ou administrer les vaccins obligatoires et les médicaments vétérinaires. Il traite aussi les urgences et opère lorsque cela s'avère nécessaire. Il travaille au sein d'un cabinet ou d'une clinique vétérinaire mais il peut aussi se déplacer chez les propriétaires d'animaux. Il peut également travailler spécialement pour les animaux d'élevage (propriété agricole), les animaux sauvages (vétérinaire au sein d'un zoo ou d'un parc animalier). Pour exercer ce métier, il faut avoir bien sûr la vocation et avoir validé le Doctorat Vétérinaire.
 
  • Assistant vétérinaire
Aussi appelé Auxiliaire de Santé Animal (ASA), l'Assistant Vétérinaire ou l'Assistant Vétérinaire Qualifié (AVQ) est un véritable bras droit pour le vétérinaire. En tant qu’Assistant Vétérinaire Spécialisé (AVS) il a encore plus de responsabilités notamment du point de vue technique. L'Assistant Vétérinaire exerce des missions de gestion et d'administration, de conseil auprès des propriétaires animaliers, d'accueil et techniques ; l'Assistant Vétérinaire assiste le Vétérinaire lors des consultations ou parfois pendant les opérations de chirurgie. Il maîtrise certains gestes techniques de soins aux animaux.
 
  • Soigneur Animalier
Le Soigneur Animalier travaille dans un zoo, un parc animalier ou une animalerie, entre autres. Il peut se spécialiser dans le soin aux animaux sauvages (travail dans un zoo) ou bien dans celui aux animaux domestiques (chiens, chats et NAC) s'il exerce dans une animalerie. Le Soigneur Animalier fait preuve d'un bon esprit d'observation pour noter tous les changements de comportement d'un animal. Il s'occupe de les soigner et veille à une hygiène parfaite des lieux de vie.
 
  • Toiletteur
Le toiletteur coupe les poils disgracieux, tond les poils de certaines partie du corps, rend votre animal plus « coquet » et peut le préparer si vous devez le présenter à un concours ou une exposition canine. Il s'assure de la propreté des oreilles, coupe les griffes lorsqu'elles sont trop longues, passee un shampoing adapté sur le pelage, etc. Certains soins indispensables pour le bien-être de l'animal étant parfois difficile à faire soi-même, le métier de toiletteur est devenu un incontournable pour tous les propriétaires d'animaux domestiques.
  Les principaux métiers par domaine

Les métiers de l’éducation et de l’élevage

 
  • Éleveur animalier
Ce métier consiste à s'occuper d'une espèce et d'une ou deux races d'animaux afin de les vendre. Il peut s'agir d'éleveur canin, spécialisé dans l'élevage d'une race de labrador ou de border collie, d'un éleveur félin, spécialisé dans l'élevage de chats siamois ou de chats persans, ou encore d’éleveur équin. L'éleveur s'occupe de veiller à la sélection des animaux, de choisir des animaux en bonne santé pour la reproduction, de veiller à leur bien-être, de les nourrir, les soigner et de suivre avec soin le processus de mise-bas et la bonne santé des jeunes animaux. L'éleveur s'occupe aussi de trouver des clients. Certains éleveurs se spécialisent également dans l'élevage d'animaux de la ferme.
 
  • Educateur animalier
L'éducateur animalier veille au dressage des animaux. Il peut s'agir d'un éducateur canin ou d'un éducateur équin, par exemple. L'éducateur choisit généralement une spécialité et prend en charge l'éducation de l'animal pour lui apprendre à bien se comporter, obéir à ses maîtres, acquérir la propreté… Il prend en charge l'animal dès le plus jeune âge mais il peut aussi intervenir lorsqu'un maître a du mal à éduquer un animal un peu difficile. Il travaille non seulement avec l'animal, mais il doit aussi apporter les conseils d'éducation aux propriétaires et doit donc avoir un excellent relationnel.
 
  • Comportementaliste animalier
Le comportementaliste animalier est un observateur né. Lorsqu'un animal présente certains troubles du comportement et que le propriétaire a du mal à assurer son éducation, il peut faire appel au comportementaliste animalier qui est un véritable psy pour les animaux. Cet éthologue analyse le comportement de l'animal et travaille à apporter des solutions. Les troubles du comportement peuvent être : le manque d'hygiène, l'agressivité, la désobéissance, le stress dans certaines situations…
  Les métiers de l’éducation et de l’élevage

Les métiers du bien-être

 
  • Masseur
Le masseur animalier peut intervenir pour décontracter l'animal en situation de stress ou pour l'aider à retrouver plus vite sa bonne santé en période de convalescence (après accord Vétérinaire et selon le type de pathologie). Le massage apporte non seulement une certaine décontraction musculaire, mais il va aider l'animal à être plus calme et plus détendu. Le massage active également la circulation sanguine et lymphatique et aide à la récupération chez les chiens qui pratiquent beaucoup de sports.
 
  • Ostéopathe
L'ostéopathie est une médecine manuelle qui va traiter notamment les dysfonctionnements de la sphère ostéo-articulaire et musculaire. Très pratiquée chez l'humain, elle s'est beaucoup développée pour soigner les animaux, notamment l'ostéopathie canine ou l'ostéopathie équine. Mais l'ostéopathe animalier peut aussi prendre en charge les chats, les animaux de la ferme (bovins, caprins…) et tous les vertébrés en général. L'ostéopathe animalier a une solide connaissance en anatomie animale et connait parfaitement la physiologie du corps de chaque animal qu'il traite.
 
  • Hydrothérapeute
L'hydrothérapeute pour animaux, à l'instar de l'hydrothérapeute pour les humains, utilise l'eau comme thérapie pour améliorer la santé et le bien-être des animaux. La méthode, très utilisée en rééducation fonctionnelle auprès des chiens, des chats, mais aussi des chevaux, utilise plusieurs outils, sous le contrôle permanent et attentif de l'hydrothérapeute : piscine, SPA, tapis roulant aquatique, utilisation de bains, de glace pour certains types de symptômes… La température de l'eau a son importance bien sûr, l'eau chaude ayant un effet antalgique (effet pour diminuer ou supprimer la douleur) et l'eau froide étant utilisée pour agir sur les œdèmes et l'inflammation. L'hydrothérapeute équin peut travailler dans une clinique de rééducation pour les chevaux.
 
Bien d'autres métiers animaliers sont disponibles pour un passionné du monde animal. Le choix ne manque pas et vous pourrez également exercer d'autres professions connexes : éducateur de chiens guides d'aveugles, Maître-Chien, apiculteur, aquaculteur, accompagnateur de tourisme équestre, animalier en laboratoire, maréchal-ferrant, palefrenier-soigneur, cadre d'écurie, fauconnier, garde-chasse, garde-pêche, entraîneur équestre…

  Les métiers du bien-être

Une formation aux métiers animaliers ? Pourquoi ?

 

Chiffres clés

 
  • La France détient le record en nombre d'animaux de compagnie (63 millions d'amis !) ;
  • 22 % des Français possèdent un chien ;
  • 1 français sur 4 possède un animal de compagnie (Chien, chat, NAC) ;
  • 180 000 personnes travaillent en emploi équin ;
  • Le secteur animalier représente environ 200 000 emplois (élevage, commerce, alimentation, loisir et santé des animaux domestiques) ;
  • Le budget moyen annuel des Français pour leur animal domestique atteint 4,6 milliards d'euros !

Diversification des métiers

 
L'émergence de nouveaux métiers liés au bien-être de l'animal peut être constatée.
 
Si le Vétérinaire a toujours été présent, des métiers nouveaux se sont implantés un peu partout ces dernières années, comme : le masseur, l'ostéopathe, l'hydrothérapeute animalier, le comportementaliste, le spécialiste en communication animale, le Pet Sitter…
 
Si le choix des métiers est plus diversifié, les exigences des clients restent pointues. Les maîtres sont prêts à dépenser ce qu'il faut à condition d'obtenir de bons résultats à la clé. Ils vont choisir avec soin leur praticien animalier et n'hésiteront pas à prendre des renseignements avant de leur amener leur animal de compagnie.
 
Si certains métiers semblent plus faciles d'accès, il ne faut pas oublier qu'une formation initiale est nécessaire dans tous les cas et, si vous n'avez pas de solides connaissances dans le domaine animalier, vous risquez fort de vous faire recaler au moment de demander votre attestation (ACACED).
 
Le choix d'une bonne formation assure de meilleurs débouchés et vous aurez plus de chances de trouver un employeur ou de vous constituer une solide clientèle si vous envisagez de travailler à votre compte, en justifiant du sérieux de votre formation.
 
De nombreuses écoles, y compris les centres d'enseignement à distance, travaillent déjà avec des professionnels des métiers animaliers et peuvent aussi orienter les candidats dans le choix de leur stage pratique. C'est un plus, car le stage va permettre à un étudiant sérieux de se faire remarquer et de trouver rapidement des débouchés professionnels pour son futur métier.
  Diversification des métiers

L'Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques (ACACED)

 

 Qu'est-que l'ACACED ?


L'Attestation de Connaissances pour les Animaux de Compagnie d'Espèces Domestiques (ACACED) a remplacé le Certificat de Connaissances pour les Animaux de Compagnie (CCAD). La validation de cette attestation est un pré-requis pour pouvoir exercer un métier au contact des animaux domestiques même pour les métiers où aucun autre diplôme n'est exigé.
 
Cette attestation permet d'obtenir les connaissances indispensables à l'exercice de votre futur métier dans le respect du bien-être de l'animal et de sa sécurité. Elle s'adresse à des personnes exerçant un métier animalier rémunéré ou bénévole.
 
Pour obtenir l'ACACED, il faut s'inscrire à une formation courte qui ne dispensera pas de suivre une formation spécifique à votre futur métier. Elle va concerner les personnes travaillant avec des chiens, des chats ou des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie : petits mammifères, poissons, tortues, oiseaux…). Il faudra donc choisir parmi une ou plusieurs catégories, parmi les 3 concernées. Si vous choisissez les 3 catégories, votre formation se fera sur 22 heures en présentiel, 14 h pour une seule catégorie d'animaux et 18 h pour deux catégories.
 
Cette formation payante se fait uniquement en présentiel comme l'exige la loi. Cependant, vous pouvez vous préparer avec une formation à distance pour mettre toutes les chances de votre côté et obtenir votre ACACED. De nombreux centres de formation à distance proposant des cursus de formation aux métiers animaliers proposent un entraînement pour passer votre ACACED.
 
Tous les 10 ans, vous devrez actualiser vos connaissances en suivant une formation ACACED de réactualisation d'une durée de 7 H.
 

Tarif et financement

 
Pour obtenir votre ACACED et vous présenter à la formation de votre choix (en fonction du nombre de catégories animales souhaité), vous devrez payer votre inscription :
 
  • 290 euros pour 1 seule catégorie (chat OU chien) pour 14 h de présence (dont 1 journée et demi de formation + l'évaluation finale) ;
  • 390 euros pour 2 catégories (chat ET chien) pour 18 h de présence (2 journées de formation + l'évaluation finale) ;
  • 540 euros pour les 3 catégories (chat + chien + NAC) pour 24 heures de présence (3 journées de formation + l'évaluation finale).
A savoir : les candidats qui ont obtenu un diplôme reconnu par l'Etat dans le domaine animalier disposant normalement des connaissances requises, ils n'auront pas à passer les tests mais devront toutefois réaliser une demande d'attestation.
 
Les métiers qui permettent de choisir de travailler en indépendant (exemple : éleveur, comportementaliste animalier, éducateur canin…) nécessitent une déclaration de votre entreprise (à faire à la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) ou à la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations)).
 
Pour vous préparer à passer des tests de l'ACACED, vous pouvez choisir une préparation avec une école d'enseignement à distance qui prépare bien à ce type de tests. Le financement de la formation préparatoire puis des formations/tests de l'ACACED peut se faire avec votre compte personnel de formation (CPF).
  Tarif et financement

Choisir une formation

 
Vous avez un métier en vue, mais ne savez pas quelle formation choisir ?
 
Il existe plusieurs possibilités, selon le métier que vous souhaitez exercer. Si certains métiers peuvent être pratiqués sans aucune obligation de diplôme, vous devrez malgré tout avoir acquis des connaissances suffisantes pour vous occuper d'animaux car certaines techniques et compétences ne s'improvisent pas.
 
D'autres métiers sont obligatoirement conditionnés à l'obtention d'un diplôme. Par exemple, pour exercer le métier de Vétérinaire, vous devez avoir obtenu un Doctorat Vétérinaire après 7 ans d'études dans l'une des écoles nationales de Vétérinaire.
 
Une grande partie des métiers animaliers est accessible par différents types de formations :
 
  • En présentiel : suivi d'un cursus en école spécialisée (exemple : cas du Vétérinaire) ;
  • En formation en alternance (contrat en alternance ou contrat de professionnalisation) : la formation se fait en partie en école en présentiel (cours théoriques) et en partie sur le terrain (cours pratiques : le candidat aura signé un contrat avec un employeur, tel qu’un zoo ou un parc animalier dans le cas du Soigneur Animalier) ;
  • En formation à distance avec une école spécialisée dans les formations aux métiers animaliers (exemple : auxiliaire de santé animale, soigneur animalier, toiletteur…). Bien qu'à distance, ces formations offrent une partie pratique avec un stage en milieu professionnel.
Certaines formations en présentiel impliquent un niveau baccalauréat ou un niveau CAP/BEP (niveau 3ᵉ). Pour les formations à distance, elles offrent souvent la possibilité de se former quel que soit son parcours antérieur. Vous pouvez donc vous inscrire à tout âge, que vous soyez en formation initiale ou bien, adulte ou demandeur d'emploi, avec un projet de reconversion professionnelle vers un métier animalier.
 
Ces formations à distance permettent à des personnes encore en activité, de pouvoir travailler à leur rythme depuis leur domicile (pour les cours théoriques) et d'obtenir un solide soutien pédagogique et des cours innovants grâce aux nouvelles technologies (tutoriels vidéo de formation, forum de discussion, suivi individuel, etc.).
 

Quelles sont les qualités nécessaires pour travailler avec les animaux ?

 
Travailler avec les animaux ne s'improvise pas. Il faut avoir la vocation et se sentir à l'aise au contact de tous les animaux.
 

Les qualités humaines requises

 
  • Avoir un bon feeling avec les animaux en général ; ne pas avoir peur de certaines réactions, savoir s'affirmer face à un animal un peu difficile, être capable de donner de son temps lorsque cela est nécessaire…
  • Avoir beaucoup de patience et être persévérant. Pour éduquer un animal (éducateur canin), observer un comportement problématique (comportementaliste animalier), apporter des soins de toilettage à un animal nerveux et gesticulant (toiletteur/toiletteuse), refaire des pansements pour permettre à un animal en convalescence de guérir (soigneur animalier, auxiliaire vétérinaire)… ; tous ces actes du quotidien nécessitent d'avoir suffisamment de patience et de persévérance ;
  • Savoir trouver la juste autorité : même avec la douceur nécessaire pour s'occuper des animaux, il faut avoir suffisamment d'autorité pour se faire obéir, en particulier dans les métiers d'éducation et d'élevage. Par exemple, lorsqu'il y a un groupe, le chien cherche toujours à tester les autres, y compris son maître, pour savoir qui est le chef de meute. Il convient donc de savoir se faire respecter surtout dans les métiers de dressage de l'animal ;
  • Avoir une bonne forme physique car de nombreux métiers animaliers peuvent nécessiter de passer beaucoup de temps debout ou d'évoluer en extérieur par tous les temps (éleveur, éducateur animalier, Pet Sitter, soigneur animalier…).
  • Avoir un sens relationnel développé car les métiers mettent le professionnel au contact des propriétaires d'animaux. Il doit par conséquent avoir le sens de l'accueil, parfois être commercial pour vendre des services (stages de dressage, travail de vendeur en animalerie, toiletteur, etc.), savoir conseiller la clientèle (auxiliaire vétérinaire, comportementaliste, vendeur animalier…) ;
  • S'intéresser aux animaux, être curieux et se documenter. Être capable de se former aux nouvelles avancées dans certains domaines du secteur animalier (Vétérinaire, comportementaliste, etc.).
Quelles sont les qualités nécessaires pour travailler avec les

Les compétences techniques

 
  • Maniement de l'animal : savoir comment déplacer un animal imposant, comment lui donner la bonne position pour lui faire un soin en privilégiant son bien-être, etc.
  • Connaissance de l'anatomie et de la physiologie des animaux, en particulier ceux vers lesquels vous déciderez de vous spécialiser (animaux domestiques, animaux sauvages, espèces, races, âges, etc.)
  • Pour les métiers du soin, connaissance des traitements vétérinaires, du maniement des matériels de soin, des techniques à utiliser ;
  • Respect des normes d'hygiène et de sécurité : la plupart des métiers accueillant des animaux (pour ne pas dire tous) ont en commun, une observance rigoureuse de l'hygiène des locaux et des tables de consultations et équipements utilisés. Il faut aussi respecter les soins réguliers de l'animal dont vous allez vous occuper (nettoyage de son lieu de vie, soins de toilette à l'animal, vérification de la propreté des yeux ou des oreilles, par exemple, brossage, nettoyage des litières…) ;
  • Respect du Code de Déontologie animale ;
  • Pour certains, il faut ajouter des compétences administratives (comptabilité, gestion) pour la bonne tenue de votre entreprise si vous décidez de vous mettre à votre compte et de travailler en profession libérale (également pour l'Assistant Vétérinaire).
Si vous êtes passionné par les animaux et avez envie de vous orienter vers un des nombreux métiers animaliers, vous trouverez sans aucun doute le métier qui est fait pour vous. Les adultes qui ont toujours voulu exercer un métier auprès des animaux sont également concernés, car ils pourront réaliser leur rêve en suivant une formation continue adaptée à leurs besoins et en réussissant leur reconversion professionnelle dans un milieu de travail qui leur apportera de nombreuses satisfactions et un enrichissement personnel indéniable.