Soigneur animalier

Découvrez le métier de soigneur animalier et les formations qui préparent au métier

L'emploi de Soigneur Animalier

39 votes : 4.9

​Le travail d'un Soigneur Animalier s'exerce dans différents types de structures : zoo public, parc aquatique, parc animalier, animalerie, refuge, centres équestres, cliniques vétérinaires… Partout où des animaux ont besoin d'être soignés et nourris, le soigneur animalier est indispensable.
 
Passionné par les animaux, doté d'une bonne condition physique, les missions quotidiennes du soigneur animalier sont très variées et s'articulent en fonction des horaires de repas de chaque espèce, des soins à apporter et de l'hygiène des lieux (enclos, cages, nids, box du cheval, etc.), de l'attention au bien-être et à la sécurité des animaux dont il s'occupe...
 
Après une formation généraliste sur le soin aux animaux, un soigneur pourra se spécialiser dans une espèce particulière (exemple : devenir soigneur équin). Le soigneur animalier peut s'occuper d'animaux domestiques ou d'animaux sauvages (exemple : travail dans un zoo).
​​

Qu'est-ce que le métier de soigneur animalier ?

 

Les missions du Soigneur Animalier varient selon l'endroit où il exerce son métier (parc aquatique, zoo public, refuge animalier, travail auprès d'un vétérinaire en qualité d'Auxiliaire de Santé Animale (ASA), travail dans un centre équestre avec une spécialisation dans le secteur équin…).
 
Il organise son temps en fonction des horaires des soins, des repas, qui sont planifiés et, dans l'intervalle, il occupe le reste du temps à l'entretien des espaces de vie, au suivi de certaines données essentielles (température, poids, surveillance des animaux malades ou des femelles en gestation sur les conseils d'un vétérinaire, prise de notes, rapports…).
 
devenir soigneur animalier

La fréquentation des parcs animaliers par le public nécessite aussi une mise en sécurité des animaux, de leurs enclos, des environs (barrières en bon état, environs des bassins aquatiques non-glissants, etc.).
 
Le soigneur animalier doit avoir le sens de l'observation et noter tout changement de comportement chez les animaux dont il doit s'occuper. C'est aussi à lui qu'incombe le rôle de noter les naissances et les décès pour tenir un carnet de recensement du parc. Amoureux des animaux bien sûr, mais aussi méticuleux, organisé, attentionné, le soigneur animalier occupe un rôle clé et la multiplicité des tâches permettent d'exercer un travail sans monotonie.
​​

Comment devenir soigneur animalier ? études, formations et diplômes

 

Pour devenir Soigneur animalier, vous pourrez choisir entre l'école en présentiel qui forme en alternance et débouche sur une certification ou bien la formation avec un centre d'enseignement à distance qui permet, à tous les profils, de se préparer avec une solide formation. Un étudiant de la formation initiale, mais aussi un salarié souhaitant changer de métier et exercer la profession de Soigneur Animalier dans le cadre d'une reconversion professionnelle, peuvent donc étudier à leur rythme et acquérir les bases du métier.
 
Exemples de formation :
 
Plusieurs écoles forment au métier de Soigneur Animalier :

  • La MFR (Maison Familiale Rurale) à Carquefou, dans le département 44 : propose une formation de Soigneur Animalier en Parc Zoologique (formation de 7 mois alternant cours théoriques et pratiques). Cette formation peut se faire sous contrat de professionnalisation mais le candidat doit avoir signé un contrat avec un parc zoologique au préalable ;
  • Le CFAA (Centre de Formation des Apprentis Agricoles – dans le Département du Lot) propose une Certification professionnelle de Soigneur Animalier en établissement zoologique ;
  • Le CFPPA (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole pour Adultes du Loir-et-Cher) propose une formation pour passer le Certificat de Qualification Professionnelle de Soigneur Animalier (formation de 20 semaines alternant cours théoriques et cours pratiques) ;
  • Les centres de formation à distance (exemple : EFM métiers animaliers) proposent des formations pour apprendre toutes les techniques du métier de Soigneur Animalier (formation comportant des cours théoriques et pratiques).

Le métier de Soigneur Animalier permet à toute personne qui souhaite travailler auprès d'animaux d'acquérir les bases du métier et d'avoir, par ces formations, un solide suivi pédagogique. Il n'est pas rare que certains candidats, après avoir acquis un peu d'expérience professionnelle dans un parc animalier, souhaitent reprendre des études pour se spécialiser dans une autre branche des métiers animaliers (assistant vétérinaire, comportementaliste, toiletteur, etc.).

 

Où exerce-t-il ?

 
Le Soigneur Animalier a l'embarras du choix pour exercer son métier. Il pourra faire sa sélection selon ses préférences. Le Soigneur Animalier qui aime particulièrement les animaux sauvages pourront choisir d'exercer dans un zoo, un parc animalier… S'il a une attirance pour les animaux aquatiques, il s'orientera plutôt vers un travail dans un parc aquatique.
 
Passionné par les chevaux ? Le Soigneur Animalier, se spécialisera dans le domaine équin et postulera dans les centres équestres pour exercer son métier.
 
Le Soigneur Animalier peut exercer dans un refuge pour animaux domestiques, une animalerie ou une association (exemple : SPA) ou encore travailler pour une clinique vétérinaire.

formation soigneur animalier
 

Quel est le salaire et les évolutions de carrière d'un soigneur animalier ?

Le salaire d'un Soigneur Animalier évolue avec l'expérience professionnelle qu'il acquiert rapidement sur le terrain. Le débutant gagne généralement autour de 1 500 euros nets mensuels, mais une personne bien expérimentée pourra vite voir son salaire atteindre 1 700 euros nets au même poste et dans une entreprise où il est salarié.
 
Il peut évoluer dans la même entreprise et accéder à un poste d'encadrement d'une équipe de plusieurs soigneurs, ce qui lui permet d'augmenter davantage son revenu (de l'ordre de 2 000 euros nets mensuels).

Si le Soigneur Animalier veut travailler auprès d'un zoo public, il devra passer un concours d'entrée et sa rémunération sera fixée en fonction d'une grille tarifaire de l'employé municipal. Là encore, la grille indiciaire prévoit des augmentations de salaire tout au long de la carrière du soigneur animalier.
 
Le Soigneur Animalier peut évoluer vers des fonctions d'encadrement ou bien se spécialiser dans d'autres métiers des soins animaliers en suivant des formations complémentaires pour se perfectionner dans les domaines de son choix et devenir par exemple assistant vétérinaire, comportementaliste animalier ou encore éducateur canin ou directeur d'un refuge animalier.
 

soigneur animalier salaire

Salaire moyen du soigneur animalier selon son expérience

Qualités et compétences requises

 

Les animaux représentent pour vous une vraie passion et vous avez envie de les soigner ou de participer à leur mieux-être ? Vous devez avoir certaines qualités humaines ainsi que les compétences techniques liées au métier choisi.

Qualités humaines

  • Être un véritable passionné des animaux ;
  • Être curieux et avoir envie de connaître les différentes espèces ;
  • Avoir de la patience pour apporter de l'attention aux animaux, leur donner des soins, les aider au quotidien ;
  • Savoir faire preuve de douceur ;
  • Être capable de fermeté ;
  • Avoir un bon esprit d'analyse notamment pour le vétérinaire ou le soigneur afin de savoir poser un diagnostic et apporter un traitement approprié ;
  • Ne pas être trop sensible ; par exemple, ne pas avoir peur à la vue du sang car les soins aux animaux impliquent parfois de soigner des animaux blessés ou d'assister à des opérations (exemple : métier de vétérinaire ou de Soigneur Animalier mais aussi d'Auxiliaire) ;
  • Être rigoureux et ordonné ;
  • Avoir un sens prononcé pour le respect des règles d'hygiène (exemple : nettoyage des enclos, d'une salle de soins, etc.) ;
  • Avoir une excellente forme physique notamment pour le Soigneur Animalier qui doit travailler en extérieur régulièrement et pour les autres professions des soins aux animaux (travail debout, maniement d'animaux plus ou moins lourds, etc.) ;
  • Avoir le sens des responsabilités ;
  • Être persévérant ;
  • Être disponible : ces métiers peuvent nécessiter un travail les WE et jours fériés notamment lorsque des urgences se présentent (soins indispensables à assurer, mise bas d'une femelle, etc.).

cap soigneur animalier

Compétences techniques à avoir

  • Connaissances sur les animaux en général (anatomie, comportement, différences entre les espèces, connaissance des races, évolution au fil des âges…) et spécialisation sur certains animaux (exemple : filière équine, animaux de compagnie, animaux sauvages, races au sein d'une espèce…) ;
  • Compréhension du comportement animalier (ce qu'il faut faire ou ne pas faire par exemple, face à un animal agressif) ;
  • Compétences et connaissances dans le domaine de l'administration des soins (obligatoire pour le vétérinaire, mais les autres métiers pourront administrer certains soins sous le contrôle du vétérinaire : médicaments à administrer, pansements à refaire, prise de température, etc.) ;
  • Alimentation : dosage, qualité des aliments, nombre de repas, alimentation des animaux convalescents, en fonction de l'espèce, de la race et de l'âge ;
  • Connaissance sur la réglementation des médicaments à usage vétérinaire (délivrance, administration…) ;
  • Maîtrise des équipements/matériels de soins aux animaux : mode d'utilisation, gestes à faire pour ne pas effrayer l'animal, etc.
  • Hygiène des lieux et des équipements/matériels (exemple : stérilisation des outils utilisés par le vétérinaire, nettoyage des surfaces après chaque passage d'un animal en cabinet…).
  • Compétences en gestion administrative et comptable ;
  • Maîtrise des outils bureautiques.

soigneur animalier

Les avantages

Les métiers des soins animaliers offrent de nombreux avantages parmi lesquels :
  • L'exercice d'un métier indispensable : les métiers de soins, qu'ils soient pour les humains ou les animaux, font partie des métiers nécessaires et qui représentent des secteurs d'embauche ;
  • Ce sont des métiers enrichissants et valorisants : quel bonheur de revoir un animal qui a retrouvé une bonne santé !
  • Ces métiers sont variés : chaque jour est différent et il n'y a pas de monotonie puisque chaque animal est lui-même différent ;
  • Ce sont des métiers évolutifs où l'on apprend chaque jour un peu plus sur les animaux et sur les meilleurs soins à leur apporter ;
  • Il existe de nombreux débouchés dans les métiers de soins aux animaux ;
  • Ce sont des métiers où l'affection des animaux est omniprésente ;
  • Un choix de formations professionnelles – en présentiel ou via des centres de formation à distance – permet d'accéder à de nombreux métiers des soins animaliers, et ce, quel que soit votre âge et de se former tout au long de sa vie.
Les soigneurs animaliers fournissent une contribution incroyable à la santé, au bien-être et à la conservation des animaux. Les responsabilités d'un soigneur incluent le nettoyage, l'alimentation, les examens médicaux et l'administration de traitements. Une formation complète est nécessaire pour acquérir les compétences requises pour ces tâches. Les personnes qui choisissent de se former à distance peuvent tirer le meilleur parti de leur formation grâce aux ressources et à l'expertise disponibles en ligne. Des organismes tels que EFM métiers animaliers proposent une formation de pour le métier de soigneur animalier dispensée par des professionnels diplômés mettant à disposition des supports de cours. La formation est accessible à tout type de profil et de niveau d'étude, dure 12 mois et permet à l'apprenant de se former à son rythme
Retour haut de page