Vétérinaire

Découvrez le métier de vétérinaire et ses différents aspects

Le métier de Vétérinaire

39 votes : 4.9

Le Vétérinaire est le médecin / chirurgien pour tous les animaux, qu'il s'agisse d'animaux domestiques ou d'animaux sauvages. Il soigne également les animaux d'élevage (propriété agricole, centres équins…). Il peut se spécialiser dans les soins aux animaux domestiques ou bien ceux des animaux agricoles. Secondé souvent par un Auxiliaire Vétérinaire, ce professionnel exerce avec un diplôme Doctorat de Vétérinaire après sept années d'études post baccalauréat. Le Vétérinaire est avant tout une personne qui aime les animaux et a la vocation pour exercer son métier.
 

En quoi consiste le métier de vétérinaire ?

 

Le Vétérinaire reçoit des clients et leur animal domestique à son cabinet ou bien dans une clinique vétérinaire selon l'endroit où il exerce. S'il est spécialisé dans le milieu agricole, il se déplace fréquemment pour aller voir les animaux sur leur lieu d'élevage (propriété agricole, ferme, élevage équin, etc.). Il pourra aussi se déplacer vers des parcs animaliers, des zoos ou encore des parcs aquatiques ou des refuges, partout où la présence d'un vétérinaire est requise et où la consultation est plus facile sur place, car certains animaux sont difficiles à déplacer. Certains parcs animaliers ont cependant un vétérinaire à demeure.
 
La consultation peut consister en un soin d'urgence, un premier contact avec l'animal ou un suivi régulier des vaccinations et autres soins. En cas de maladie, la consultation implique aussi que le Vétérinaire fasse le point avec les maîtres pour connaitre tous les éléments nécessaires à la consultation. Il ausculte l'animal, prend sa température, pourra faire des prélèvements si besoins (analyse de sang ou d'urine).
 
Le Vétérinaire conseille les maîtres de l'animal, prescrit éventuellement des médicaments ou apporte des soins à l'animal malade ou blessé.
 
formation veterinaire

Le Vétérinaire peut également effectuer des opérations chirurgicales ; sur place, s'il travaille dans une clinique qui dispose d'une salle d'opération, ou dans une clinique s'il exerce en cabinet. Mais souvent, le cabinet dispose d'une pièce adaptée pour les opérations courantes (exemple : stérilisation des femelles, castration pour les mâles, soins de détartrage qui sont effectués sous anesthésie, ablation de tumeurs ou opérations plus spécifiques). Il peut émettre des ordonnances et prescrire des médicaments vétérinaires à ses clients si l'animal en a besoin pour continuer les soins à domicile.
 
D'autres tâches secondaires, toutefois indispensables, sont menées par le Vétérinaire, avec l'auxiliaire de santé animale : suivi des stocks de médicaments, commandes de produits alimentaires et de soins, gestion des stocks de matériel médical. Le Vétérinaire doit se tenir aussi au courant des nouvelles avancées de la profession et pourra participer à des colloques ou s'abonner à des revues professionnelles.
 
Dans les cas où il n'est pas possible de soigner l'animal et si le maître n'est pas d'accord, il doit aussi assurer l'euthanasie de l'animal pour l'empêcher de souffrir davantage. En outre, les Vétérinaires, comme les médecins, ont un Code de Déontologie qu'ils doivent respecter.
 
Enfin, il supervise son personnel qui se compose souvent, pour un cabinet, d'un Assistant Vétérinaire, ou dans une clinique, de plusieurs employés.
 

Comment devenir vétérinaire ?

Combien d'année d'étude pour devenir vétérinaire ?

 

Pour exercer le métier de Vétérinaire, il est obligatoire d'obtenir le Doctorat Vétérinaire après 7 années d'études post baccalauréat.
 

Quelles études pour devenir vétérinaire ?

 

Pour l'entrée en école de Vétérinaire, certains critères sont essentiels :

  • Les concours A sont accessibles uniquement aux élèves qui ont déjà effectué une classe préparatoire ;
  • Les concours B sont ouverts aux candidats ayant une Licence en Sciences de la Vie ;
  • Les concours C sont accessibles pour les élèves qui ont obtenu le Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) ou certains BTS ou DUT ;
  • Les concours D sont réservés à ceux qui ont déjà un Doctorat, soit en médecine, soit en pharmacie ou à ceux qui ont un Master en Sciences.
  • Les concours E sont réservés aux élèves de l'École Normale Supérieur (Lyon ou Cachan) de première année avec admission sur la liste principale lors d'une session antérieure du concours A.


devenir vétérinaire

L'École Nationale Vétérinaire

 

Il existe en France, 4 écoles nationales vétérinaires : elles sont basées à Nantes, Lyon, Toulouse et Maisons-Alfort.
 
La formation comprend un tronc commun de 8 semestres incluant des formations théoriques et pratiques en clinique. À l'issue de cette période, l'élève pourra obtenir son DEFV (Diplôme d'Etudes Fondamentales Vétérinaires).
 
L'année de formation suivante consiste en approfondissement des connaissances de l'élève. Pour cela, il choisit son secteur professionnel (exemple : animaux de compagnie, industrie, équidés…). En fin d'année, il doit soutenir sa thèse devant un jury. La thèse de Doctorat permettra de valider le Doctorat Vétérinaire indispensable pour exercer cette profession. 
 

Où exercer le métier de vétérinaire ?

Dans une clinique

Un vétérinaire dans une clinique est responsable de fournir des soins médicaux et chirurgicaux aux animaux. Ils sont à l'écoute des propriétaires et donnent des conseils en matière de santé et de nutrition pour les animaux domestiques. Les vétérinaires peuvent également effectuer des vaccinations, des tests diagnostiques et un suivi du bien-être sur tous les types d'animaux. Les cliniques sont plus orientées pour des soins élémentaires.
 

Dans un cabinet

 

Pour des interventions plus vastes, les vétérinaires en cabinet sont généralement appelés pour examiner et traiter les animaux à la suite d'un accident ou d'une maladie, pour réaliser une opération chirurgicale. Ils peuvent aussi fournir des conseils sur le comportement animalier et comment prévenir les problèmes de santé futurs.

métier vétérinaire
 

Autres 

 
  • rattaché à une structure (type zoo, parc animalier, parc aquatique) ;
  • chez les particuliers : notamment dans les fermes, ou pour soigner un animal domestique en cas d'urgence (animal accidenté ou très malade ne pouvant être déplacé) ;
  • auprès de l'Armée en tant qu'Officier Vétérinaire après avoir passé les entretiens et concours spécifiques ;
  • auprès de la DDPP (Direction Départementale de la Protection des Populations) qui peut avoir besoin de vétérinaires ;
  • auprès d'autres structures, selon son expérience, comme l'Éducation Nationale, pour enseigner son métier.
  • Fonction publique d'état : le Vétérinaire peut choisir de devenir fonctionnaire en préparant le concours d'Inspecteur de la Santé Publique Vétérinaire (catégorie A).


Le Vétérinaire peut avoir un statut de salarié ou travailler en indépendant comme praticien libéral.
 
Ce professionnel peut aussi apporter son savoir en travaillant dans le secteur de la production pour l'industrie animalière (type : industrie alimentaire, surveillance sanitaire, produits de soins vétérinaires…). Dans ce cas, il peut être salarié de l'entreprise ou intervenir ponctuellement en qualité de consultant.

Combien gagne un vétérinaire ? Salaires mensuels

 

Pour un Vétérinaire salarié, la rémunération est établie par la Convention Collective Nationale des Vétérinaires qui fixe le seuil minimum brut pour chaque échelon et va, à titre indicatif, de 2 015 euros bruts mensuels pour un élève non cadre d'échelon 1 à 3 720 euros bruts mensuels pour un cadre spécialisé d'échelon 5.

La rémunération du salarié comprend également une prime d'ancienneté dès lors que le Vétérinaire a exercé durant 3 années au sein du même cabinet. La prime est évolutive tout au long de la carrière et pourra atteindre 20 % à partir de 20 années d'ancienneté (elle est de 10 % pour 10 ans d'ancienneté et de 15 % pour 15 ans d'ancienneté).

Le Vétérinaire assurant parfois des gardes de nuit et des astreintes, il a par ailleurs des primes pour ces services.

​S'il est à son compte et praticien libéral, il peut gagner un peu plus. La moyenne se situe autour de 3 560 euros nets mensuels pour un Vétérinaire Libéral spécialisé dans les animaux de compagnie et autour de 5 018 euros nets mensuels pour le spécialiste des animaux de ferme.

salaire veterinaire

Salaire d'un vétérinaire en fonction de son échelon/spécialité

​​

Débouchés du métier de vétérinaire

 

Un Vétérinaire, passionné par son métier et ayant acquis de l'expérience sur le terrain est un atout pour le secteur de la recherche et pourra obtenir des postes intéressants dans la recherche universitaire ou l'industrie pharmaceutique (recherche dans le champ des médicaments vétérinaires). Il peut également s'orienter vers l'enseignement de sa discipline dans les grandes écoles de Vétérinaires.
 

Vétérinaire de garde et d'urgence

Les vétérinaires de garde et d'urgence sont des professionnels qui offrent des soins médicaux aux animaux pendant les heures non traditionnelles, les fins de semaine et les jours fériés. Ils traitent un grand nombre de blessures ou problèmes médicaux, y compris la gestion des traumatismes, la réanimation cardiopulmonaire et le traitement des états critiques dans les cas d'empoisonnement ou de maladies aiguës. Ils peuvent aussi bien recevoir des animaux de compagnie que des animaux sauvages.
 

Docteur vétérinaire dans un zoo 

Le vétérinaire exerçant dans un parc zoologique est un professionnel spécialisé qui s'occupe du bien-être et du traitement des animaux sauvages. Ils supervisent l'examen clinique des animaux, de la prévention des maladies et des soins médicaux. Les vétérinaires peuvent par ailleurs aider les zoologistes à maintenir le bien-être des animaux en recherchant des indices indiquant une mauvaise nourriture ou un manque d'espace vital.

 

Il est évident que le métier de vétérinaire requiert des connaissances et des compétences spécifiques qui ne peuvent pas être acquises dans un court laps de temps. La formation de soigneur animalier chez EFM métiers animaliers offre aux futurs vétérinaires les outils dont ils ont besoin pour appliquer ces connaissances et compétences à la pratique. Cette formation peut leur permettre d'acquérir les aptitudes nécessaires pour pouvoir travailler en toute sécurité avec des animaux, ce qui est essentiel pour assurer la santé et le bien-être de ces derniers.
Retour haut de page