Métiers avec les animaux : les opportunités de recrutement en 2024

Article publié le 23/05/2024
Temps de lecture : 5 minutes
Auteur : l'équipe rédaction du site metiers-animaliers.com​

Le secteur animalier ne cesse d'évoluer et de créer de nouvelles opportunités d'emploi. En 2024, plusieurs métiers animaliers se distinguent par leur fort taux de recrutement. Que ce soit dans la santé animale, l'élevage, ou encore les services aux animaux de compagnie, ces professions attirent de plus en plus de candidats passionnés. Découvrez quelles carrières offrent les meilleures perspectives d'embauche dans ce domaine fascinant et en pleine expansion.
 
métiers animaliers recrutent
​​

Quels sont les 5 métiers du secteur animalier qui recrutent le plus ?

Les métiers qui recrutent le plus couvrent actuellement divers secteurs et offrent de nombreuses opportunités professionnelles.
 

top 5 métiers animaliers


1. Vétérinaire

Le métier de vétérinaire est indispensable pour assurer la santé et le bien-être des animaux. En tant que professionnels de la médecine animale, les vétérinaires diagnostiquent, traitent et préviennent les maladies chez une variété d'espèces, allant des animaux de compagnie aux animaux d'élevage. Ils ont un rôle essentiel dans la sensibilisation et l'éducation des propriétaires sur les soins appropriés à apporter à leurs animaux. Cette profession exige rigueur scientifique, compassion et compétences techniques approfondies.

avantages Les avantages du métier de vétérinaire

Le métier de vétérinaire améliore le bien-être animal, offrant des journées variées et stimulantes. Les vétérinaires peuvent se spécialiser dans divers domaines comme la chirurgie ou la médecine d'urgence. Conseiller les propriétaires sur les soins aux animaux est gratifiant, et la demande croissante en services vétérinaires offre de bonnes perspectives d'emploi et une rémunération attractive.

inconvénients Les inconvénients du métier de vétérinaire

Le métier de vétérinaire présente plusieurs inconvénients notables. Tout d'abord, les études pour devenir vétérinaire sont très sélectives et de niveau élevé, nécessitant un investissement considérable en temps et en énergie. Une fois diplômé, les conditions de travail peuvent être difficiles, avec des urgences fréquentes, des horaires souvent imprévisibles et des risques de blessures. Cette profession peut également entraîner une fatigue physique et nerveuse importante en raison des longues heures de travail, des gardes et de la gestion des situations stressantes liées à la santé animale.

2. Palefrenier soigneur

Le métier de palefrenier soigneur consiste à s'occuper quotidiennement des chevaux en leur prodiguant des soins essentiels, tels que le nettoyage des écuries, la distribution de nourriture et d'eau, ainsi que la surveillance de leur état de santé. Ils effectuent aussi des soins de base comme le curage des sabots et le pansage. Travaillant souvent dans des centres équestres, des haras ou des écuries de course, les palefreniers soigneurs contribuent de manière significative dans le bien-être et la performance des chevaux. Ce métier exige une grande passion pour les chevaux, une bonne forme physique et un sens aigu des responsabilités.

avantages Les avantages du métier de palefrenier soigneur

Travailler avec les chevaux permet de développer une relation privilégiée et d'acquérir une connaissance approfondie de leur comportement. Ce métier physique en plein air favorise une bonne condition physique. Les tâches variées, des soins quotidiens à l'entretien des écuries, rendent le travail dynamique et gratifiant en contribuant au bien-être des chevaux. De plus, il offre des opportunités de carrière comme devenir chef d'écurie ou occuper des rôles spécialisés dans le domaine équestre.

inconvénients Les inconvénients du métier de palefrenier soigneur

Le métier impose des horaires exigeants, incluant les week-ends et jours fériés, ce qui impacte la vie personnelle. Travaillant à l'extérieur, il faut affronter toutes sortes de conditions climatiques. Le travail, physiquement intense, inclut le levage de charges lourdes et des mouvements répétitifs, pouvant entraîner des problèmes de santé à long terme. Enfin, travailler avec des chevaux présente des risques de blessure liés à des accidents ou des comportements imprévisibles.

3. Auxiliaire vétérinaire

Le métier d'auxiliaire vétérinaire ou aussi appelé auxiliaire de santé animale consiste à assister les vétérinaires en cabinet et en clinique. Ils accueillent les clients, gèrent l'administration, préparent les cons
​ultations et interventions chirurgicales, et prodiguent des soins de base aux animaux, comme le nettoyage des cages, l'administration de médicaments, et la surveillance post-opératoire. Ce métier requiert des compétences en soins animaliers, une bonne organisation, et une excellente relation avec les propriétaires d'animaux, jouant ainsi un rôle essentiel dans le bon déroulement des soins et le bien-être des animaux.

avantages​ Les avantages du métier d'auxiliaire vétérinaire

Travailler avec les animaux permet de contribuer à leur bien-être et santé. Le métier, varié et stimulant, comprend des tâches administratives, des soins aux animaux et l'assistance lors des interventions chirurgicales. Les auxiliaires vétérinaires bénéficient de formations continues pour acquérir de nouvelles compétences. L'environnement collaboratif est enrichissant, et participer au rétablissement des animaux procure une grande satisfaction personnelle et professionnelle. Pour exercer cette profession, aucun diplôme n'est nécessaire, en revanche, il est recommandé de suivre une formation pour faciliter l'insertion dans le monde professionnel.

L'école à distance EFM Métiers Animaliers propose une formation d'assistant vétérinaire, cette école permet de s'inscrire tout au long de l'année, sans condition de diplôme, et suivre la formation depuis chez soi.

inconvénients​ Les inconvénients du métier d'auxiliaire vétérinaire

Les horaires irréguliers et le travail physiquement exigeant peuvent affecter la vie personnelle. La rémunération est souvent modeste comparée à la charge de travail. Manipuler des animaux gravement malades ou en fin de vie est émotionnellement éprouvant, et il existe des risques de blessures par morsures ou griffures, surtout avec des animaux stressés ou effrayés.

4. Travailler en animalerie

Le métier de responsable en animalerie consiste à gérer l'ensemble des opérations d'une animalerie, garantissant ainsi le bon fonctionnement du magasin et le bien-être des animaux. Le responsable supervise une équipe de vendeurs, gère les stocks, et veille à la qualité des soins prodigués aux animaux. Il est également chargé de conseiller les clients sur les produits et soins adaptés à leurs animaux de compagnie. Ce rôle demande des compétences en gestion, en connaissance animalière, et en relation client. En outre, le responsable doit s'assurer que toutes les réglementations en matière de bien-être animal et de sécurité sont respectées.

travailler en animalerie


avantages​ Les avantages de travailler dans une animalerie

Le métier de responsable en animalerie est gratifiant pour les passionnés d'animaux, offrant un travail varié incluant la gestion des stocks, les interactions avec les clients et les soins aux animaux. Il permet de développer des compétences en gestion et vente, et de partager ses connaissances pour améliorer le bien-être animal.

inconvénients​ Les inconvénients de travailler dans une animalerie

Gérer une animalerie implique des heures de travail longues et irrégulières, notamment les week-ends et jours fériés, et exige des heures supplémentaires. La responsabilité du bien-être animal et de la satisfaction client, la gestion des stocks ajoutent au stress. Les risques sanitaires liés aux allergies et maladies zoonotiques ainsi que les tâches physiques, telles que le levage de charges lourdes et le nettoyage des installations, rendent le métier exigeant.

5. Toiletteur

Le métier de toiletteur consiste à prodiguer des soins esthétiques et d'hygiène aux animaux de compagnie, principalement les chiens et les chats. Il inclut les tâches comme le bain, la coupe de poils, le brossage et la coupe des griffes. Les toiletteurs doivent être habiles et disposer d'une bonne connaissance des différentes races et de leurs besoins spécifiques. Ils conseillent également les propriétaires sur l'entretien régulier et détectent précocement les problèmes de santé. De plus, certains toiletteurs augmentent leurs services en étant embauchés dans des magasins spécialisés, ce qui leur permet d'atteindre une clientèle plus large. Ce métier exige de la patience, une attention aux détails et un amour sincère pour les animaux.

avantages​ Les avantages du métier de toiletteur

Le métier de toiletteur permet de travailler avec les animaux, ce qui est gratifiant et permet d'exprimer sa créativité. Ils développent des relations solides avec les propriétaires d'animaux et peuvent évoluer professionnellement en se spécialisant ou en ouvrant leur propre salon. La satisfaction personnelle de contribuer au bien-être des animaux est également un avantage important. De plus, pour exercer le métier de toiletteur, il n'est pas nécessaire d'avoir un diplôme.

inconvénients​ Les inconvénients du métier de toiletteur

Le métier de toiletteur présente plusieurs inconvénients. Les opportunités d'évolution de carrière sont limitées, ce qui peut rendre le parcours professionnel peu motivant à long terme. La rémunération est souvent modeste, ne reflétant pas toujours les efforts et les compétences déployées. Les toiletteurs doivent régulièrement faire face à une clientèle exigeante, parfois difficile à satisfaire. Travailler avec des animaux peut également être un défi, surtout lorsqu'ils sont stressés ou difficiles à maîtriser, augmentant ainsi le risque de morsures ou de griffures.

Les métiersLe nombre d'offres d'emploi*
Vétérinaire+ de 1000 offres d'emploi
Palefrenier soigneur+ de 500 offres d'emploi
Auxiliaire vétérinaire+ de 200 offres d'emploi
Travailler en animalerie+ de 700 offres d'emploi toute profession confondue
Toiletteur+ de 50 offres d'emploi


*Les chiffres ci-dessus sont des données trouvées en mai 2024 sur différentes plateformes de recrutement.

Les formations et diplômes

Les métiers animaliers nécessitent diverses formations et diplômes. Les vétérinaires doivent obtenir un diplôme en médecine vétérinaire, tandis que les palefreniers soigneurs ont souvent besoin d'un certificat professionnel ou d'un Bac Pro spécialisé. Bien qu'aucun diplôme ne soit nécessaire pour devenir auxiliaire vétérinaire ou toiletteur, des formations spécifiques et des certificats de qualification professionnelle (CQP) sont disponibles. Les responsables en animalerie doivent généralement avoir un Bac Pro ou un BTS Technico-Commercial avec une spécialisation en animaux de compagnie. Ces formations assurent la qualité des soins et le bien-être des animaux.

Les métiers de vétérinaire, palefrenier soigneur, auxiliaire vétérinaire, responsable en animalerie et toiletteur figurent parmi les professions les plus recherchées dans le secteur animalier. Il est important de noter que certains autres métiers ne sont pas mentionnés ici, car ils s'exercent principalement en tant qu'indépendants comme les métiers d'éleveurs, éducateur canin et comportementaliste animalier.